La technique de l’anodisation par trempe intégrale

L'anodisation transforme la surface du métal en oxyde, c'est cet oxyde qui permet la coloration de votre pièce. Pour qu'une couche d'oxyde se forme à la surface du métal, il faut appliquer une tension entre 0 et 100V avec une solution d'eau et d'acide sulfurique sur la surface. En appliquant ce principe, une couche d'oxyde se forme instantanément sur le métal.

Théoriquement un volt est égal à une couleur (Voir le spectre).

Principe et matériel requis

Nous allons créer un montage simple composé de quelques éléments, pour réaliser l'anodisation de votre titane.
Le principe est de plonger une branche dans une solution (lessive St Marc + eau) afin de la colorer de façon homogène. cette méthode d'anodisation permet un rendu plus homogène que l'anodisation par pinceau.

  • Source d'énergie (piles 9V, alimentation stabilisée...)
  • Lessive St Marc en poudre + eau (environ 4 cuillères à soupe pour un litre)
  • Un récipient métalique
  • Un morceau de plastique

Mise en application

Comme le montre la photographie ci-dessous, vous devez déjà vérifier la présence de courant entre les bornes de votre source d'énergie si il s'agit de piles de 9 Volts en série, veillez à ce qu'elles soient bien emboitées entre elles. Ici le montage est réalisée avec une alimentation stabilisée réglée à 40V (couleur bleu). Le récipient métallique est alors rempli d'une solution composée de lessive St Marc et d'eau (voir proportion du mélange ci-dessus). Afin de protéger la branche une lamelle de plastique est placée au fond du récipient métallique.

Montage de l'anodisation

La borne négative est reliée au récipient métallique, la borne positive est reliée à la branche du balisong.

Début de l'anodisation

Résultat final:

BM47BLK anodisé

La technique par trempe intégrale permet donc:

  • d'anodiser rapidement une branche
  • d'obtenir un rendu de couleur plus homogène que la technique par pinceau

Remarques:

  • Si vous avez déjà une couche d'oxyde présente, si vous re-anodisez, cela ne marchera que si le second voltage est supérieur au premier utilisé
  • Comme c'est une couche d'oxyde, il est toujours possible de polir le balisong pour retrouver la couleur d'origine et ainsi recommencer en cas de ratage
  • En réfléchissant un peu, il est possible de faire du multi-couleur. Il suffit juste de faire les anodisations successives du plus fort voltage vers le plus faible, car un voltage plus faible ne peut faire changer l'épaisseur de la couche d'oxyde (rappel, la réaction d'oxydation s'arrête car l'épaisseur de la couche d'oxyde empêche la réaction d'avoir lieu), donc ne peut faire changer la couleur

Important:

  • Anodiser fait changer une partie du titane en oxyde de titane
  • Plus le voltage est élevé, plus la couche sera épaisse
  • Plus la couche est épaisse, plus il faut polir comme une brute pour enlever la couleur
  • Plus vous polissez comme une brute, plus vous enlevez de titane faites donc attention de ne pas trop enlever de titane... Prenez du grain 600 ou 1200 de préférence.

Conclusion

Pour obtenir une couleur désirée deux solutions :

  • Savoir le voltage voulu, l'appliquer, et attendre (que ce soit en trempe intégrale ou avec un pinceau)
  • Mettre un voltage plus important, mais ne pas laisser le temps d'atteindre la couleur qui aurait due être celle du voltage, on obtient alors une couleur intermédiaire (inconvénient : la couleur a de forte chance de ne pas être homogène)