Fred Perrin

Portrait
  • Nom: Fred
  • Prénom: Perrin
  • Pays: FRANCE

Pourrais tu en quelques lignes dresser un autoportrait ?

J'ai 41 ans je suis passionné de couteaux depuis mon enfance, je travail comme coutelier et j'ai comme autre passion les techniques de combats .

Comment as tu découvert le balisong et pourquoi apprécie tu ce type de couteau ?

J'ai découvert le bali en 1980 dans des revues de combat US ensuite j'ai eux mes premiers en 1984. Ce que j'aime dans le bali c'est sa simplicité de construction et sa solidité, de plus il est facile à réparer, le tous cumulé avec des possibilités de mise en oeuvre rapide et a une main mon toujours plus.

Quelle est ta source d'inspiration, ta muse ?

Ma culture sur le couteau et mon instinct plus l'esprit du moment, ca dépend de ce que j'aime à ce moment là.

Que recherche tu dans un couteau (et en particulier dans un bali) ?

Tout dépend de ce que je veut comme usage pour flipper ou utilitaire, ultra compact pour un port discret, gros pliant pour l'éxterieur, c'est assez variable.

Utilises tu un bali en EDC ?

Oui, je porte toujours un bali, c'est une base d'EDC pour moi

Est-ce que tu flippe ?

Oui de temps à autre. Il y'a très longtemps c'etait une grosse pratique pour moi mais maintenant je pratique peu.

Comment décrirais tu tes créations ?

Difficile de décrire ce que l'ont fait, simple et fonctionnel.

Quels conseils pourrais tu donner à un coutelier amateur ou professionnel qui veut commencer à réaliser des balisongs ?

Lancez vous, faites, et si vous avez des questions posez les ! Répondre fait partie de mon travail de coutelier.

Comment penses tu que le du monde du Bali va évoluer dans le futur ?

La tendance hight tech va se limiter par les possibilités matériel et les limites de travail données par des outils mécanisés et aussi le peu de créativité lié à la copie de ce qui marche. L'espoir c'est les "p'tit", ceux qui s'arrache le cul et les trippes pour faire des bali dans le garage ou sur la table du salon, là il y'a des idées et de la recherche. Moi c'est ça qui m'éclate, des bali custom réel, pas toutes ces mécaniques parfaites, qui de toute façon ne sont jamais utilisées ni même flippées, pour moi un custom c'est fait pour vivre, pas pour être dans un coffre fort. Les "p'tit" vont chercher des idées avec des moyens techniques quasi nuls et ne se donne pas de limite, c'est là que l'avenir peut être envisageable.
L'explosion de la mode bali est aussi due à une personne qui communique sur le web, Mr Tuan Long qui a réellement boosté le monde du bali avec ces idées et sa tendance à pousser les makers vers des modèles plus petits et différents, de plus le dremel team a beaucoup bougée grâce à cette locomotive qu'est celui que j'ai l'honneur d'avoir pour ami, "master gm 66" (oui à force de porter plus de ferraille que le Charles de Gaules il s'est tassé) Mr Tuanito

Merci Fred d'avoir pris le temps de répondre à nos questions, un dernier mot pour la fin ? (ton actualité, ou n'importe quel autre sujet..)

Merci à vous de m'avoir contacté, mon actualité: développer une gamme de couteaux semi-customs et industriels, avec des projets bali of course.
Extra, merci pour tous et bon trip pour ce forum, vivement le SICAC pour les démos de flips !
a+
f&h
fred perrin ghc